Un Plan en Nerd

par Marc Saindon
17 août 2010

Oublions le «Plan en Nord» de Jean Charest: la solution n’est pas au pays d’Agaguk!

C’est pourtant bien simple, nous avons ici, au Québec, une lourde bureaucratie avec un système informatique important. Une dépense importante de cette bureaucratie va dans l’achat de licences et autres droits auprès de la compagnie Microsoft afin que les différents organismes publics et para-publics puissent profiter de la suite Microsoft Office.

Or, avec la quantité de logiciels libres, ne serait-il pas possible pour le gouvernement d’économiser en frais de licence, en remplaçant les produits Bill Gates par Open Office? Cet argent quitte le Québec, rempli les poches de Microsoft, et éventuellement sert à développer l’industrie informatique en Inde, au fur et à mesure que les entreprises, soucieuses d’économiser, externalisent leur main-d’oeuvre (outsourcing) à l’étranger. Il faut ramener l’argent au Québec et le faire croître ici.

Le Gouvernement du Québec devrait créer une société en commandite – un partenariat comme celui qu’a Molson avec le Canadien de Montréal – pour développer une version «distincte» des logiciels libres émulant la suite Office qui serait adaptée pour les besoins spécifiques du Québec. Ceci permettrait de créer de l’emploi pour des Québécois et de garder nos «nerds» ici, renforçant ainsi le Québec dans le développement d’un des secteurs de pointe de son économie, au lieu d’ignorer la fuite des cerveaux. Il suffirait de dépenser le même budget qu’on accorde normalement aux licences liées à Office et à Windows.

Et avec la magie d’internet qui élimine les distances, pourquoi ne pas installer le siège social de cette société en commandite à Trois-Rivières, qui se trouve stratégiquement à mi-chemin entre Québec et Montréal? Ça permettrait de créer de l’emploi en Mauricie, contribuant au développement régional.

_____________

Photo: http://en.wikipedia.org/wiki/File:Stepherrorwear114.jp

Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation License, Version 1.2 or any later version published by the Free Software Foundation; with no Invariant Sections, no Front-Cover Texts, and no Back-Cover Texts. A copy of the license is included in the section entitled « GNU Free Documentation License« .