LES MULTIPLES VISAGES DE LA RADICALISATION

par Génération d'idées
4 janvier 2016

Date | Lundi le 11 janvier à 18h30
Lieu | Montréal | Yïsst (901, St-Zotique Est)

Génération d’idées organise une soirée de discussion sur la radicalisation dans une ambiance conviviale. Il s’agit d’un événement non-partisan et ouvert à tous.

À l’ère des réseaux sociaux et d’Internet, nous sommes fréquemment invités à nous rallier à diverses causes: environnement, protection des services publics, droits et libertés, etc. Nous sommes aussi exposés à de nombreuses idéologies qui influencent nos valeurs, nos priorités et nos moyens d’action. Bien que la plupart des gens adoptent des moyens pacifiques et respectueux de se faire entendre, certains jugent que des moyens «plus radicaux» sont nécessaires. Se radicaliser, c’est durcir sa position, passer à des gestes plus extrêmes. La radicalisation peut même les mener à commettre des crimes. De plus, le durcissement des uns peut entrainer d’autres personnes (alliés ou opposants) dans la spirale de la violence.

Bien sûr, Internet n’est pas la cause du phénomène de la radicalisation, mais il peut agir comme un catalyseur. Comment les personnes radicalisées deviennent-elles aussi convaincues? Comment rallient-elles d’autres personnes à leur cause? Certaines idéologies posent-elles davantage de risques que leurs partisans deviennent extrémistes? Y a-t-il un lien entre fondamentalisme et radicalisation?

Afin de répondre à ces questions, nous aurons parmi nous des spécialistes du sujet.

Daniel Weinstock est professeur titulaire à l’Université McGill. Il est diplômé d’un doctorat en philosophie suite à des études à McGill et Oxford. Il a publié de nombreux articles sur l’éthique du nationalisme, les problèmes de justice et de stabilité dans les États multinationaux, les fondements de l’éthique internationale et l’accommodation de la diversité culturelle et morale au sein des sociétés démocratiques libérales.

Benjamin Ducol travaille au Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence. Il est titulaire d’un doctorat en science politique et auteur de plusieurs publications scientifiques. Ses champs d’expertise s’articulent autour des radicalités militantes liées au djihadisme, des processus de radicalisation à l’ère du Web et des mobilisations de victimes du terrorisme.

Pour confirmer votre présence ou partager cet événement avec vos ami-e-s, veuillez visiter la page de cet événement sur Facebook.

Ajouter un commentaire